Construction d'une voûte en paille

Le secteur du bâtiment est au cœur des enjeux du développement durable.
Construire ou rénover des bâtiments de manière écoresponsable nécessite de
considérer l’ouvrage dans son ensemble, depuis la production des matériaux
qui le composent jusqu’à sa déconstruction.


Implantation de la voûte sur le site de Neuville
Frappé par l'omniprésence du béton sur le site de Neuville-sur-Oise, Volker EHRLICH souhaite créer un lieu contrastant conçu avec des matériaux biosourcés. Architecte et enseignant au département Génie civil - construction durable de l'IUT et en Master 2 Ecoconstruction, il propose à ses étudiants de construire une voûte en paille et en bois.

La paille et le bois sont des matériaux biosourcés, c'est à dire qu'ils sont issus du vivant. Ils ont l'avantage de capter le dioxyde de carbone car leur métabolisme en a besoin. Ce projet est un moyen de revenir à la terre et de semer des graines de conscience écologique chez les étudiants qui seront les constructeurs de demain.

La voûte sera formée à l'aide de 56 bottes de paille qui joueront de multiples rôles. Dans un premier temps, la paille allégera la charge de la voûte et servira d'accroche pour l'enduit. Dans un second temps, il est possible d’imaginer un exercice qui consisterait à fermer la voûte avec des façades étanches. La paille jouera alors le rôle d'isolent thermique. À l'extérieur, un bardage en bois viendra recouvrir la paille, la mettant ainsi à l'abri des intempéries.

Les étudiants découvrent la technique de construction en voûte sur gabarit. Ils utilisent un gabarit en panneaux de bois sur lequel ils placent la botte de paille. Ils insèrent ensuite des planches selon un angle prédéfini, ce qui va donner sa forme voûté à la botte de paille. La botte de paille deviendra ainsi claveau (ou voussoir), permettant de former l'appareillage de la voûte.