L'agriculture urbaine : des techniques de génie biologique pour des villes durables

Savez-vous qu’il est possible de cultiver un potager de qualité au cœur de la ville ? Produire aujourd’hui des végétaux à partir de nos déchets organiques sans polluer l’environnement pour les générations futures, n’est-ce pas ici un bel exemple de développement durable ?

Voilà ce que les chercheurs d’AgroParisTech ont démontré en faisant un potager suspendu au cinquième et dernier étage de cette prestigieuse école d’ingénieurs, au cœur de notre capitale.

Concept du potager
Le sol de culture est constitué exclusivement de matière organique, type compost, et de marc de café qui proviennent de Paris. Le rendement végétal est supérieur à 10 kg par mètre carré, les concentrations en métaux lourds qui sont inférieures aux seuils réglementaires et de nombreux services écosystémiques sont rendus.

Un bel exemple de développement durable
Les étudiants en DUT GB, option génie de l’environnement, en sont convaincus après avoir travaillé sur des articles scientifiques en cours d’anglais et échangé avec Mme AUBRY, ingénieure de recherche, lors de la visite organisée sur place le 18 octobre.